20/12/2015

Sorties Décembre 2015

Dimanche 27/12/2015 : Et voilà, 2015 est terminé
Par Alain Darville

Dernière sortie de 2015. Il fait toujours aussi chaud, départ à 10°c, arrivée à 14°c, Fabrice a sorti le cuissard court, Pascal roule sans gant, c’est l’hiver, tout va bien. Seul le vent, trop fort, nous rappelle que nous roulons bien en hiver.

Guy emmène son petit monde sur un 58 km bien tassé. Jean-Paul, Jos, Dan, Daniel, Fabrice, Eric, Pascal, Philippe et moi, nous l’accompagnons.

Il ne faut pas longtemps pour que Philippe me dise quelque chose et disparaisse. Je n’ai même pas réalisé qu’il m’a dit qu’il avait crevé. Je suis habitué à entendre des cyclos qui me disent qu’ils sont crevés, je n’ai pas du saisir la sémantique de son message. Nous continuons donc à rouler, mais comme même Eric a disparu, il doit y avoir quelque chose qui n’est pas normal.

Nous les attendons donc. Eric arrive enfin, déçu qu’on l’attende, il ne peut plus rouler vite !!

Guy et sa petite bande arrivent enfin. Nous continuons de concert, plus ou moins groupés, groupés à la façon Aurore, en étirant le groupe sur quelques kilomètres.

Finalement tous les lâcheurs me lâchent, ils veulent faire le 65 court de Guy. Un 65 à la façon Guy, qui en fait 58.sealed

Je continue, seul, avec Eric, maintenant je vais souffrir. Heureusement qu’on croise sur les petits chemins de campagne des camions de 45 tonnes et des tracteurs 15 tonnes, on peut souffler un peu. Eric fait un peu de cyclo-cross alors que c’est moi qui ai le bon vélo pour le faire, mais Eric est un acrobate qui attend le verglas pour se défouler. Je sais bien qu’il est un peu bizarre, mais bon…innocent

Donc 2015 est fini. Ce fut un très bon cru, même si pour Daniel et Jean-Paul se fut une « Annus horribilis » (ndlr : le latin est parfois bizarre  wink). Daniel et Jean-Paul ont passé quelques semaines à l’hôpital et en revalidation, mais maintenant ils sont de nouveau sur leurs vélos.

Pour le club, 2015 était l’année de ses 40 ans d’existence. 40 ans fêtés comme il doit avec l’ancien président, Pietro.

Pour Patrice, Pierre-Yves, André et moi, ce fut une grosse année, avec pleins de BRM pour préparer le graal des cyclo-touristes : Paris-Brest-Paris.

Il y aussi eu le mémorable (à plus d’un titres) voyage dans le Vaucluse et la Drôme, avec l’objectif atteint d’escalader le Mont Ventoux.

Eric, encore, a fait une grosse frayeur à tout le monde, en s’exilant pas loin de Binche. Nous le pensions perdu pour le club, il vient toujours. J’espère qu’il va apprendre le bruxellois aux hennuyers.

Sinon, le club remonte tout doucement la pente, en termes de membres inscrits et de membres rouleurs, on verra ce que l’avenir sera.

A tous, bonne année 2016, en pleine forme sur les routes, avec un beau voyage en perspective, avec l’Aveyron comme objectif.

 

____________________________________________________________________________________________________________

Dimanche 20/12/2015 : Et on finit à 14°c
Par Alain Darville

Ce matin, nous sommes 9 au départ. Notre vétéran, Guy, fête ses 72 ans, le 21 décembre, et est toujours en pleine forme.

La pluie des semaines précédentes est remplacée par un petit soleil, toujours du vent, mais une température d’un mois d’octobre. Entre 12° et 14°c qui se prolonge depuis plusieurs jours. De mémoire de cycliste vivant, ce n’est sans doute jamais arrivé un 20 décembre. Les barbecues à Noël sont pour bientôt, nous allons y arriver en mettant encore quelques dizaines de milliards de tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Dans 20 ans nos successeurs, s’ils survivent aux étés caniculaires et humides, feront la saison cycliste de l’automne au printemps, PBP se fera en janvier et le Mont Ventoux se gravira toute l’année, peut-être plus en été où il y aura 45°c.

Mais bon, nous n’y sommes pas encore. Le seul problème est qu’on s’habille comme en hiver alors qu’il fait chaud comme au printemps. J’en suis tellement perturbé que j’en oublie mon casque. Et comme je sors toujours avec mon vélo de cyclo-cross, les autres vélos hibernants, je souffre en suivant Eric et Pierre-Yves toujours aussi fringants. Pascal, un nouveau va faire le 65 avec les deux vedettes, Freddy et moi. Guy, Jos, Daniel et Philippe V. vont se contenter d’un 45 km.

Avec le vent dans le dos, je peux faire illusion en faisant quelques pointes à 40 km/h, si les montées ne sont pas trop longues, je peux les faire en force, mais vent de face, c’est la bérézina, cela ne va pas du tout. Le départ, n’étant pas trop rapide, je peux discuter avec Freddy qui me donne pleins de conseils vinicoles. Mais Eric n’a qu’un seul objectif : rouler devant, pas trop lentement de préférence. Avec Pierre-Yves qui le titille, ça fait quelques accélérations. Le final se fait sans eux, et Freddy finit en mode un peu moins ralenti que moi.

Mais Noël est là, donc « Joyeux Noël à tous ».