04/10/2015

Sorties Octobre 2015

 

Dimanche 11/10/2015 : Du monde en ce début d’automne
Par Alain Darville

Du monde ce dimanche matin, peut-être est-ce dû à l’un des derniers beaux week-ends de l’année. Il y  tellement de cyclistes, 13, un évènement pour le club, on se roulait sur les roues, qu’on arrive même à faire deux groupe. Eric est ressorti de son Hainaut d’adoption pour nous accompagner sur le 100 km, annoncé pour un 90 km par le président pour ne pas faire peur aux hésitants. Le problème est qu’avec Eric, ça roule toujours aussi fort, pour Pierre-Yves cela ne pose pas de problème, mais pour Freddy et surtout pour Fabrice, cela va représenter un petit chemin de croix. Moi, ma tentative de repos vélocipédique automnale se transforme en 200 km roulé le week-end et pas à l’allure de l’escargot.

Nous sommes donc partis à six, Jean-Louis est aussi de la partie, faire le 100 qui va longer l’Escaut à Dendermonde. Jean-Louis voulait faire 40 km avec un jeune qui n’est jamais venu, il va donc faire le 100.

Les deux grands malades, Daniel et Jean-Paul, sont guéris et ils vont rouler à une allure modérée un petit 65 km avec notre super-vétéran Guy, ainsi que Philippe I et II, Jos et Michel. Philippe I qui a toujours des problèmes de vertèbre bloquée roule sur une jambe.

Mais nous, nous sommes partis en mode fortissimo. Au début tout va bien, le vent nous aide souvent, et pour faire plaisir à Eric qui n’attend que ça, nous faisons quelques pointes à 50 km/h, et puis nous attendons les retardataires, le temps de souffler.

Les chocolats de Callebaut sont en train de se faire et le vent du Nord-Est nous indique la direction. C’est en snifant l’odeur qu’Eric nous conduit sans trop d’erreur où il faut. L’Escaut est là, et maintenant c’est Pierre-Yves qui se réveille. Fabrice commence à avoir des ratés. La route le long de la Dendre est une vélo-route, des cyclos dans tous les sens avec vent dans le dos, des vitesses un peu folles.

Mais maintenant pour revenir à Bruxelles, le vent sera souvent de face. Les pointes à 50 km/h de l’aller sont oubliées. Jean-Louis, Pierre-Yves et Eric se relaient devant, mais Fabrice est de plus en plus loin. Eric dans ses navigations approximatives a failli emboutir Jean-Louis, l’un voulant aller à droite, mais partant de la gauche, l’autre voulant suivre la bonne route, tout droit.

Finalement Jean-Louis va rester avec Fabrice, Pierre-Yves retourne directement chez lui, Eric est loin devant, et Freddy et moi, nous finissons de conserve pour parler de la fête du club, qui fête cette année ses 40 ans.

 

 

__________________________________________________________________________________________________________

04/10/2015 : Les photos de la sortie-Club